Peltex n° 10Danses Macabres

Graphzine

Éditions Model-Peltex

2011
  • Dédicacé. 100 ex. numérotés. N° 4
  • 40 pages / Format : 21.50 x 15.00cm
  • Impression : Photocopie

Dessin / illustration : Dominique Leblanc

Scénario / texte : Canbell

On aurait pu croire que la sortie de Z comme Zombie, vingt-sixième et donc dernier numéro de la série Peltex n° 8, faisait office de testament et que le rideau serait définitivement tiré sur Peltex, graphzine essentiel qui aura accueilli à travers les pages de ses 9 précédents numéros, le meilleur du graphisme des années 80, acteur et témoin de ces années prolifiques.

Ce dixième numéro nous démontre le contraire et prouve également que les héros ne meurent jamais, peu de graphzines renaissant de leurs cendres après tant d'années de sommeil. Il n'y a que la passion pour raviver cette flamme, celle de Dominique Leblanc qui nous dévoile ici quelques dessins, fruit de ses recherches pour une carte de vœux réalisées sur un carnet durant ses dix heures de trains hebdomadaires.

Une "variation sur 2012" quelque peu pessimiste (on peut le comprendre facilement), comme le souligne le titre de ce numéro ainsi que les quelques extraits de textes issus de ses lectures (dans le train elles aussi) accompagnant ses dessins, dénonçant d'une manière générale, le monde consumériste ou encore les excès du numérique, parmi d'autres fléaux qui nous menacent. J'y ai donc en plus, trouvé une intéressante bibliographie et je retiens notamment TV Lobotomie de Kim Stanley Robinson.

Une carte de voeux donc, plus qu'un graphzine, qui pour ne pas se contredire, s'offre et ne s'achète pas, "fait pour être offert" comme le dit l'auteur en conclusion de cet ouvrage. C'est ce plaisir que m'a fait Dominique Leblanc.

Canbell

Canbell - le 14/06/2014

Merci :-) Attention : "Tvlobotomy", c'est de Michel Desmurget. Kim Stanley Robinson, c'est autre chose : un excellent auteur de SF. Le tout parfaitement recommandable, au demeurant :-)

Vous aussi, donnez votre avis sur Peltex n° 10 et tentez de gagner votre poids en reconnaissance et en mille mercis !